Le social selling, une bonne idée pour les commerciaux de votre entreprise ?

Le socsocial selling entreprise commerciauxial selling fait désormais partie de l’arsenal commercial des entreprises, de toutes tailles… Il s’est durablement installé dans les techniques de prospection pour détecter de nouveaux prospects et en faire de nouveaux clients. Le social selling est-il une bonne idée pour les commerciaux de votre entreprise ? Quels en sont les avantages ? Est-il réservé aux commerciaux ayant déjà de l’expérience ? Faisons rapidement le point sur ce sujet.

Les avantages du social selling

Le social selling ne saurait se résumer à de la publicité en ligne sur les réseaux sociaux, ni à de la prospection tous azimuts en ligne… c’est bien plus que cela. Le social selling nécessite de faire du réseautage en ligne, de détecter et cibler de nouveaux contacts sur les médias sociaux, de nouer des relations avec eux, et de trouver le moment opportun pour engager la conversation.
Le social selling repose sur un ciblage minutieux, ainsi que sur l’instauration de relations de confiance, évitant notamment le périlleux exercice de la prospection dans le dur. Il permet d’augmenter la portée des actions marketing, et modifie en profondeur la fonction commerciale et l ‘exercice du métier.

C’est donc tout un art… qui va permettre de bien cerner vos prospects, d’interagir avec eux, de nouer de vraies relations avec eux, de les accompagner naturellement, sans les brusquer.
Déjà acclimatés aux achats online, les prospects sont désormais prêts à nouer des relations avec de potentiels fournisseurs, sur LinkedIn par exemple. Cela peut largement faciliter les démarches des équipes commerciales, tant pour la vente que pour l’après-vente et la fidélisation de la clientèle.

Le Social selling, réservé aux commerciaux déjà expérimentés ?

Les commerciaux qui disposent déjà d’un réseau de contacts bien étoffé sur les médias sociaux sont probablement en situation avantageuse. Leur carnet d’adresses existant est assurément un atout de poids. Mais il ne fera pas tout ! Il leur faudra très certainement s’acclimater avec les pratiques existantes, ainsi qu’avec les modes de communication et de prise de parole bien spécifiques aux réseaux sociaux. Cela passera certainement par des formations, qui les aideront à bien comprendre le fonctionnement de ces plates-formes.

Et alors, qu’en est-il des jeunes commerciaux ?
Ils n’ont pas forcément de réseau bien constitué, ce qui peut être un handicap – loin d’être insurmontable, cependant – … En revanche, ils sont déjà bien habitués au digital et à ses multiples usages. Au point parfois d’ailleurs de considérer que le social selling n’a pas d’intérêt particulier, puisque tout le monde le fait déjà. 🙂

Au bout du compte, le social selling, pour vous ou pas ?

Puisqu’il s’agit finalement, avec le Social selling, d’aller à la rencontre de vos cibles, de leur apporter de la valeur, de leur faire la meilleure proposition de produit / service, de la suivre, de faire en sorte qu’elles vous recommandent… alors oui, le Social selling est fait pour vous.
Il est donc très intéressant de le tester, de manière pragmatique, pour juger de son intérêt et de son efficacité pour le développement de votre business.
Il reste donc à l’intégrer dans votre stratégie digitale et commerciale… et pour ça, il y a le C4, notre programme digital, qui vous aidera à prendre les bonnes décisions au bon moment.




Profitez de notre Masterclass complète et gratuite pour booster votre compétitivité digitale :