Le virage digital, difficile à négocier ?

Le virage digital, difficile à négocier ?

Fin octobre dernier, Bpifrance Le Lab rendait publics les résultats d’une enquête menée auprès de 1 800 dirigeants de PME et ETI français, relative à la transformation digitale. Le titre de cette étude de fond, « Histoire d’incompréhension : les dirigeants de PME et ETI face au digital », révèle à lui seul la relation d’amour-haine (?!), de compréhensions-incompréhensions, existant entre les chefs d’entreprises et le digital.
L’Agence 404 passe en revue pour vous les principaux résultats de cette étude, et en décortique les enjeux.

La transformation digitale, remisée en arrière-plan ?

Contre toute attente, l’étude montre que la transformation digitale est loin d’être prioritaire pour les dirigeants de PME et ETI : ils sont en effet 87 % à ne pas faire de cette transformation digitale une priorité stratégique.Transformation digitale
Lorsqu’ils sont prêts à franchir le cap, ils sont encore dans le flou puisqu’ils sont 63 % à ne pas avoir de feuille de route définie pour mener à bien cette révolution interne.
L’ensemble des résultats collectés a permis de définir trois grands types de profils, en fonction de la relation entretenue par les dirigeants avec cette fameuse transformation digitale :
– Les conquérants : s’ils représentent – seulement ? – 10 % de l’échantillon interrogé, ce sont les plus convaincus de la nécessité de prendre le virage digital. Ils ont généralement déjà engagé le processus de transformation digitale dans leur entreprise ou sont sur le point de le faire, des objectifs clairs en phase avec une stratégie prédéfinie.
– Les apprentis : il s’agit de la majorité des personnes interrogées, qui sont ainsi 52 % à être encore en réflexion, mais ont bien saisi les défis auxquels ils vont devoir faire face à court et moyen terme.
– Les sceptiques : 38 % des dirigeants sont à convaincre. Ils sont loin d’avoir intégré cette préoccupation dans leur quotidien, voire n’y croient pas / n’en voient pas l’intérêt.

Le chef d’entreprise, moteur de la transformation digitale

Il n’y a pas de fumée sans feu ! C’est ce que montre l’étude : sans implication du dirigeant, pas de transformation digitale. Il sera l’initiateur du projet et devra impérativement y associer ses collaborateurs, obtenir leur adhésion pour les mobiliser en vue du succès.
Les données chiffrées indiquent qu’actuellement, 25 % seulement des dirigeants associent leurs équipes à la mise en oeuvre de la transformation digitale.

Moralité : il y a du boulot !

La lecture de l’enquête complète montre qu’il y a encore du pain sur la planche ! Il reste en effet à convaincre ceux qui ne le sont pas, et à travailler la main dans la main avec ceux qui sont partants.
Cela nous conforte, s’il en était besoin, dans notre volonté de vous accompagner, de vous conseiller pour vous aider à négocier sans heurt le virage digital.
Car il ne s’agit pas seulement de digitaliser les process ou les outils, mais bien de transformer en profondeur votre entreprise, pour faire du digital un moteur de votre business : c’est précisément le coeur de métier le l’Agence 404.
Nous nous sommes en effet fixé comme missions d’accompagner le développement de votre entreprise, de mettre votre transformation digitale sur de bons rails, de vous aider à prendre les bonnes décisions.

Si vous avez besoin de notre expertise et de notre vision stratégique, contactez nos équipes, qui seront ravies de se mettre à votre écoute.

Crédit photos : Hernan Pinera – Moonjazz – Flickr Creative commons

Laissez un commentaire

  • Categories :
  • fdf33b3f4f29c236beca9a91e8ce672f!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!