Quelles alternatives à Google Analytics ?

Quelles alternatives à Google Analytics ?

Etudier ses visiteurs, la durée de leur visite, leur provenance, depuis quelle page ils ont quitté votre site, etc. Lorsque l’on évoque ces différents indicateurs, Google Analytics ressort comme l’outil idéal pour les mesurer. Cependant, d’autres solutions existent, gratuites ou non. Si certains d’entre vous souhaitent conserver leurs données et utiliser des solutions open sources, voici une petite présentation de certaines d’entre elles.

Piwik, le challenger open source

Puissant, gratuit et personnalisable sont sans aucun doute les trois adjectifs qu’il faut retenir si vous voulez définir Piwik.

Avec Piwik, vous êtes propriétaire de vos données puisque vous devez l’installer sur votre propre base de données avant de pouvoir l’utiliser. Grâce à ses graphismes simplistes, Piwik vous offre une lisibilité parfaite de chacune des données parmi lesquelles les pages les plus vues, les sites référents de vos visiteurs ou encore les pays de vos visiteurs.

Une fois installé sur votre serveur, vous pouvez paramétrer plusieurs comptes et ainsi donner tout ou partie de l’accès à différentes personnes. Piwik se démarque par la force de son tracking e-commerce qui vous apportera un suivi de vos ventes et de vos objectifs.

piwik

Tableau de bord de Piwik

En outre, et grâce à une communauté importante, Piwik dispose de nombreux plugins vous permettant de personnaliser vos fonctionnalités.

Pour en connaître plus sur cet outil, nous vous conseillons de tester la démonstration en ligne de Piwik ou d’acquérir le livre intitulé « Piwik, l’aternative Open source » de Germain Butrot et Ronan Chardonneau.

Open Web Analytics, le coup de coeur

Prenez Google Analytics et Piwik, mélangez-les et vous obtiendrez Open Web Analytics. En effet, l’outil allie l’ergonomie de Google Analytics et l’installation spécifique de Piwik (installation sur votre serveur).

Si l’on observe l’interface, il est vrai que la ressemblance avec Google Analytics est frappante. Les informations disponibles au premier coup d’œil sont :

  1. La courbe des visites
  2. Les pages vues (classées par nombre de visites)
  3. Les sources de trafic

openwebanalytics

Tableau de bord d’Open Web Analytics

Certaines fonctionnalités ressemblent vraiment à Google Analytics comme le suivi d’événement ou encore la possibilité d’exclure son adresse IP du trafic. OWA (Open Web Analytics) est différent car il intègre une carte de chaleur basée sur Clickheat. Cet outil vous permet, par l’intermédiaire de points rouges, de voir où les internautes ont cliqué sur votre site internet mais surtout, il vous permet d’analyser les mouvements de la souris afin d’étudier leur comportement.

Pour les utilisateurs de WordPress ou encore MediaWiki, OWA est disponible sous forme de plugins intégrés.

Open Web Analytics étant relativement jeune, la communauté n’est pas réellement développée en France. D’autre part, l’outil n’est disponible qu’en anglais. Enfin, nous vous conseillons d’avoir un serveur avec un espace conséquent alloué à OWA car cet outil pèse lourd. Si vous souhaitez réellement comparer OWA et Google Analytics, un comparatif est disponible à cette adresse (en anglais).

D’autres solutions sont également disponibles pour mesurer et étudier votre audience, parmi lesquelles Xiti ou KissMetrics. Dans tous les cas, nous vous conseillons tout de même d’utiliser Google Analytics qui reste la solution la plus simple d’installation et très certainement la plus fiable. Rien ne vous empêche d’installer un second outil de tracking pour obtenir des informations supplémentaires, comme par exemple la carte de chaleur d’Open Web Analytics.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les outils étudiant vos visiteurs, n’hésitez pas à contacter l’un de nos consultants ou bien à vous inscrire à la formation Google Analytics.

4 commentaires pour “Quelles alternatives à Google Analytics ?”

  1. Des deux j’ai testé Piwik qui est effectivement pas mal du tout, avec l’avantage de ne pas externaliser les données (mais l’inconvénient d’avoir besoin de place pour les stocker, surtout si l’on a un site à fort trafic).

    En alternative, à tester également le service de Yandex : Metrica, qui a l’air d’être une version simplifiée de ses collègues présentés ici.

  2. Merci pour cette ouverture d’outils analytics,

    Mais les clients sont vraiment réfractaires à l’utilisation d’une mesurabilité d’audience externe au moteur sur lequel on veut les rendre visible.

    A chaque fois que je propose une variante analytics , (entre autre pour semi-expulser du not provided) j’ai un frein notoire côté client.

    C’est hors sujet certes mais du quotidien.

    Cordialement.
    Aline

  3. Merci pour ce retour Aline et c’est déjà une bonne chose que ton client soit conscient que l’outil Analytics soit lié avec le moteur. Il est donc déjà sensible au sujet.

    Il faut pouvoir lui montrer les avantages et les inconvénients, ce n’est pas toujours simple.

    Chez 404 on utilise toujours Google Analytics mais on reste informé sur les autres outils et solutions possibles.

  4. Ces deux outils semblent effectivement intéressants.

    Il y a aussi Yandex (cherchez Yandex Metrica sur Google), qui est intégralement gratuit et très bien conçu (programmé en Russie, on connait leur savoir faire).

    La partie Back-Office est complète, les graphiques très nombreux avec pas mal de possibilités de paramétrages. Très utile quand on souhaite se libérer du tout Google.

Laissez un commentaire

  • Categories :
  • e5537f517882581932a028472c5c8ab9HHHHHHH