La stratégie web expliquée à mes clients


Expliquer une stratégie webmarketing complète à un client non formé peut relever du défi car le nombre d’outils disponibles pour améliorer visibilité et conversion peut en rebuter plus d’un et on les comprend. C’est d’ailleurs tout l’intérêt de se faire accompagner : faire le tri entre les outils pertinents et ceux qui vont monopoliser des ressources sans retour sur investissement.

1. Diagnostic : ça vous chatouille ou ça vous gratouille ?

Il est absolument indispensable de prendre quelques heures pour discuter des vecteurs web existants, des projets et des objectifs à atteindre. Chaque activité est un cas unique et répondre à ces quelques questions permet de bien prendre la mesure du travail à réaliser :

  • Quelle est l’étendue de votre présence en ligne ?
    site vitrine, site e-commerce, blog, réseaux sociaux, marketplace…
  • Quel est l’objectif de conversion ?
    demande de contact, demande de devis, achat en ligne, appel entrant, réseautage…
  • Quelles sont les cibles ?
    BtoB, BtoC, âge, profession, centres d’intérêt…
  • Où sont ces cibles et que consultent-elles sur Internet pour vous trouver ?
    moteurs de recherche, réseaux sociaux, e-mailing, forums, marketplace…

Une fois cet état des lieux réalisé, la question importante à se poser est :

  • Etes-vous bien visible sur ces vecteurs et convertissez-vous suffisamment sur chacun d’entre eux ?

Par exemple, si vos clients potentiels utilisent les moteurs de recherche, votre site est-il bien positionné sur les requêtes qui vous apporteraient un trafic qualifié ? Si votre trafic est bon mais que vous atteignez à peine 1% de conversion, votre site présente-t-il des freins à la transformation des internautes en clients/prospects ?

2. Chacun son métier et les leads seront bien gardés

Le problème qui ressort en général de ce diagnostic, c’est que chacun a bien fait son travail mais sans vision d’ensemble. L’agence web ou le webmaster a conçu un site qui fonctionne très bien et qui plaît à son client (mais pas forcément à sa cible). On a pris un stagiaire pour créer des comptes sur les réseaux sociaux et les alimenter avec ce qu’on peut sans stratégie éditoriale. On a fait appel à un expert Google Adwords qui a paramétré une campagne efficace mais redirigeant vers des pages non optimisées pour la conversion.

Résultat : beaucoup de temps, d’énergie et d’argent investi et des retours qui ne correspondent pas aux ressources mobilisées.

3. L’accompagnement personnalisé sauce 404

S’il y a bien une chose en laquelle nous croyons, c’est qu’Internet est une vraie source d’opportunités pour les entreprises à condition d’avoir une véritable stratégie sur le long terme, d’effectuer une veille assidue pour rester efficace et de se remettre en question (même nous !).

Le meilleur exemple est le référencement naturel : une science quasi-occulte et mouvante. En effet, les algorithmes qui permettent à Google de classer les sites dans ses pages de résultats sont secrets et les consignes du géant américain consulté par 97% des Français ne sont pas toujours claires. Les techniques d’optimisation qui fonctionnaient il y a 5 ans ne sont pas forcément les mêmes aujourd’hui. Pire, certaines peuvent maintenant entraîner des sanctions et des pertes de positionnement, une expérience qu’a vécu Expedia récemment. Dans ce scénario catastrophe, Expedia a été sanctionné pour avoir acheté des liens il y a plusieurs années (technique limite mais très utilisée à l’époque), ce qui a entraîné une perte de visibilité de 25%, puis une baisse de son action en bourse de 6,9% !

– Baisse significative du nombre de visiteurs (source Webrankinfo)-

Une veille constante et un accompagnement sérieux sont donc nécessaires pour éviter ce genre de désastre. Alors pour accroître les revenus de vos canaux web, oubliez les packs et les formules miracle qui fleurissent sur Internet et faites-vous accompagner par des professionnels pour gagner en visibilité et en conversion.

C’est cela que votre consultant senior ou votre responsable d’agence vous expliquera lors de votre première rencontre : comment générer un bon retour sur investissement sur Internet ?