5 solutions pour acquérir de nouvelles adresses mail et enrichir votre BDD


Votre base de données est un élément déterminant pour la réussite de votre campagne. En effet, inutile d’espérer des ouvertures, des clics ou des transformations si votre BDD est obsolète. Votre BDD est en quelque sorte une plante verte. Il faudra la maintenir en forme et l’alimenter si vous voulez que votre récolte soit fructueuse. Elle fait partie des points stratégiques de votre mailing.

Maintenir sa base de données en forme

Avant de penser à enrichir votre base de données, il faut déjà la mettre à jour. Un bon fichier se juge sur la fraîcheur des informations (25% d’un fichier deviendrait obsolète en un an), la couverture, la profondeur, le renseignement et la précision. Il est nécessaire d’avoir une BDD suffisamment segmentée. Cela vous permettra de cibler plus facilement vos campagnes et par conséquent de toucher votre destinataire avec plus d’efficacité. Mettez à jour régulièrement les informations qui composent votre base en renseignant les champs vide ou en modifiant les autres si nécessaire.

Alimenter sa base de données

Avant d’aller récolter de nouvelles adresses sur le web, n’oubliez pas que dans votre ordinateur ou dans votre bureau peuvent se trouver de nombreuses adresses mail sur les fichiers clients ou sur des cartes de visite par exemple. Ce travail peut s’avérer fastidieux mais les bénéfices seront au rendez-vous lors de vos futures campagnes !

Il est important de comprendre que le consommateur donnera des informations le concernant qu’en échange d’une contrepartie TRÈS intéressante. Veillez à susciter l’intérêt de votre cible. Pour cela, différentes possibilités s’offrent à vous…

Le livre blanc

livre blanc

Un livre blanc, très blanc…

Le livre blanc peut prendre différentes formes. On en voit régulièrement sur le webmarketing. Il peut s’agir de conseils, d’astuces, de bons plans, d’un guide… Pour un site de tourisme local, vous pouvez proposer le guide des événements locaux pour 2015. Pour un coiffeur, vous pouvez proposer un book sur les 5 coiffures tendances pour le printemps 2015. Pour un restaurant, 10 recettes simples à réaliser chez soi. Les possibilités sont nombreuses, il faut simplement répondre aux attentes de sa cible. Un titre et un visuel attractifs seront nécessaires afin d’attirer l’attention de l’internaute.

En échange, l’internaute livrera quelques informations le concernant dont son adresse mail (n’oubliez pas le double opt-in pour vérifier l’adresse et être dans les règles). Vous pouvez lui proposer de recevoir vos offres commerciales ou votre newsletter… Ou les deux ! Employez des termes non-marketing pour optimiser l’inscription. Préférez quelque choses comme  » Recevoir gratuitement notre actualité » plutôt que « Recevoir notre newsletter ».

Il s’agit d’une solution efficace parce qu’un tel document peut-être facilement consulté puis partagé. De plus, vous mettez en avant votre savoir-faire et amplifiez votre présence et votre expertise dans votre domaine. Cependant, le temps de conception de ce document peut s’avérer long. Ensuite, les fausses adresses peuvent être nombreuses. Des personnes peuvent mettre une « adresse poubelle » et parmi elles vos concurrents peuvent être présents afin d’assurer leur veille et surtout garder un œil sur vos actions.

Les médias sociaux

La viralité est l’avantage principal des réseaux sociaux. Ainsi, une information peut être partagée en toute simplicité. Ce sera le cas de votre livre blanc (s’il est suffisamment intéressant). Mais les réseaux sociaux sont également des vitrines sur lesquelles il vous est possible de mettre en avant vos informations. Sur Facebook par exemple, il vous est possible d’insérer des liens dans la rubrique à propos.

Profitez-en pour insérer un lien vers une landing page permettant l’inscription à votre newsletter ! La photo de couverture peut également vous permettre d’acquérir de nouveaux contacts en mettant en avant votre newsletter ou une offre commerciale et en aiguillant l’internaute vers une landing page. D’autres réseaux sociaux peuvent vous permettre de faire la promotion de votre newsletter ou de vos offres commerciales telles que Twitter, Linkedin, Google+, Youtube, Pinterest… N’hésitez pas non plus à faire la promotion de votre newsletter ou de vos offres commerciales en cas d’inscription à votre mailing (10€ de bon d’achat par exemple) lors des publications sur les réseaux sociaux sans tomber dans l’abus.

Aussi, la publicité payante peut-être une option si vous la dirigez vers une landing page adaptée. Intégrez des boutons de partage, misez sur l’interactivité en questionnant, testez toutes les possibilités ! Cela vous paraît un peu compliqué ? N’hésitez pas à nous solliciter pour une formation Facebook, Twitter, et autres réseaux

Les Jeux-concours

La viralité est un moteur pour les jeux-concours. Ce n’est pas un scoop, ces derniers sont connus depuis bien des années. Cependant, tout comme le mailing, un jeu concours doit répondre à un objectif. Dans notre cas, il faudra mettre en place un jeu concours pour obtenir un maximum d’adresses mails et si possible bien renseignées. Vous pouvez opter pour types de gains comme un instant gagnant, un bon d’achat ou un cadeau. Ce dernier doit surtout intéresser votre cible ! Un jeu concours bien conçu répond à de multiples objectifs marketing (collecte, qualification, animation, vente, fidélisation…). Les points négatifs du jeu concours sont la présence de concouristes qui peut-être importante. Soyez créatifs et ludiques !

L’offre spéciale

L’internaute aime recevoir des choses TRES intéressantes comme nous l’avons déjà dit. Alors un petit bon d’achat peut être relativement attirant en échange d’une adresse mail. Cette solution est intéressante puisque vous avez de grandes chances que cette inscription se traduit par une transaction future. De plus, les données auront de grandes chances d’être correctes puisque l’achat et le suivi de livraison s’effectueront avec cette adresse logiquement. Encore une fois, sachez mettre cette offre en valeur !

Votre blog

L’utilité d’un blog d’entreprise nous a récemment été argumentée par Victor. Le blog peut vous apporter beaucoup. En ce qui vous concerne, il vous sera utile pour alimenter vos newsletters. Mais surtout, il vous permettra d’attirer et de fidéliser votre cible. En effet, en diffusant des actualités attrayantes, vous augmenter votre trafic. Pour le canaliser, vous pouvez insérer un bloc à formulaire d’inscription sur la page d’accueil du blog et sur chaque page d’articles. Il est également possible de la mettre en avant partout sur votre site selon vos objectifs. Comme peut le permettre un blog, vous pouvez sortir du schéma institutionnel et opter pour un bloc de formulaire décalé tant par l’esthétique que par l’accroche. Ce dernier devra être visible tout au long du parcours de l’internaute sur le blog  et lors de la lecture de l’article. Opter pour un bloc à formulaire qui suit le scroll de votre visiteur. Vous pouvez également le placer en haut et en bas de page pour optimiser votre récolte. L’humour a de nombreux avantages et peut améliorer les inscriptions… Pour finir, évitez les pop-ups qui s’avèrent bien trop intrusives.

bloc à formulaire newsletter

Bloc formulaire site www.leblogdeco.fr

Le bloc à formulaire de votre blog doit :

  • Etre esthétiquement attirant : optez pour un visuel et un concept original. La couleur doit aussi attirer l’œil. Le call to action devra le faire également.
  • Avoir une accroche ludique : pas «d’inscription à la newsletter», bien trop effrayant. Préférez une accroche originale et une promesse forte.

Lors de la mise en place d’un bloc à formulaire, n’oubliez pas que celui-ci doit être composé des informations essentielles afin d’être rempli en 20 secondes maximum. Aussi, proposez une inscription à la newsletter… et aux mailings.

D’autres solutions existent tel que le guest blogging par exemple. Soyez imaginatifs et faites plaisir à votre cible tout en ne sollicitant pas trop votre budget.