Pourquoi les Réseaux Sociaux fonctionnent en Synergie avec vos autres leviers ?


D’après ce site, en 2015, près de 70% des internautes sont actifs sur les réseaux sociaux, soit 2 milliards de personnes (dont 30 millions en France). Impressionnant, non ?

Et pourtant, certaines entreprises sont encore réticentes à l’idée de se lancer sur les réseaux sociaux.

Certaines refusent même d’y aller…

Et c’est normal, car cela fait peur.

C’est pourquoi aujourd’hui, je souhaite vous démontrer la synergie que vous pouvez mettre en place avec vos autres leviers webmarketing car…

JAMAIS une présence sur Twitter ne remplacera une bonne campagne Adwords optimisée.

JAMAIS une page Facebook, même active, ne remplacera de bonnes positions en naturel sur Google.

Cependant, les réseaux sociaux sont justement complémentaires. Ils vous apporteront une valeur ajoutée dans votre stratégie globale que le SEO, SEA ou l’Emailing n’ont pas.

Les réseaux sociaux, un outil de fidélisation ?

Seth Godin (célèbre marketeur américain) est connu pour de nombreux ouvrages, et notamment celui sur le Marketing de Permission. Il y explique en particulier qu’il faut « transformer des inconnus en amis, puis ces amis en clients« . Cela n’a justement jamais été aussi facile avec les réseaux sociaux.

permission.marketing

Plus d’informations sur Seth Godin ici : http://www.sethgodin.com/

Les français passent en moyenne 1H30 par jour sur Facebook, Twitter, Instagram etc… C’est l’occasion idéal pour les fidéliser à votre marque, à votre entreprise. Chaque fan pourra ainsi prendre le temps de vous connaître, d’apprécier votre contenu (et vos produits/services) AVANT de se décider à passer à l’achat ou non.

Le problème c’est que beaucoup d’entrepreneurs, en particulier sur le web, veulent des résultats rapides, qui se mesurent en chiffres d’affaires ou en bénéfices. Et ça, dans les premières semaines, c’est impossible. C’est pourquoi il est important de définir de nouveaux KPI (indicateurs clés de performance) comme : le trafic acquis sur votre site, le nombre de recommandations obtenues, la visibilité de vos posts etc…

Cela vous permettra de savoir si vous êtes dans la bonne direction ou non.

Alors concrètement, comment fidéliser son audience sur les réseaux sociaux et créer sa propre communauté autour de sa marque ?

C’est là, que toute la synergie entre en compte. C’est à vous d’exploiter au maximum le trafic obtenu, via le référencement naturel, via le référencement payant ou via vos emails, pour pousser les personnes à s’abonner à votre page Facebook par exemple.

Cela pourrait donner le schéma suivant :

> L’internaute clique sur l’une de vos annonces Adwords, n’achète pas mais…

> … S’abonne à votre Page Facebook et apprend à vous connaître petit à petit

> Recherche de nouveau votre produit sur Google et tombe directement dessus

> Convaincu par vos dernières actualités Facebook, il se décide à acheter

Autre point : n’oubliez pas que sur les réseaux sociaux, vous pouvez également communiquer de manière différente, sur un ton décalé. Ce n’est pas pour rien, si les marques ayant le mieux réussi sur les R.S., sont celles qui ont utilisé l’humour.

Le contenu est maître. C’est à vous d’être innovant à ce niveau-là (Plus d’infos à ce sujet ici)

Prenons l’exemple du « Slip en Français » et ce post Facebook au moment de Noël :

Le slip Francais

Alors, certes vous allez me dire, ils ont déjà un produit qui a de quoi faire rire. C’est à vous maintenant de réfléchir à votre positionnement et au ton que vous allez employer sur votre Page Facebook et/ou votre compte Twitter.

Démarrer une campagne publicitaire sur Facebook, bonne ou mauvaise idée ?

Là encore, si vous travaillez en synergie avec vos autres leviers webmarketing, cela ne pourra qu’être une excellente idée, même si vous démarrez avec un faible budget. Pourquoi ? Facebook permet de capter l’ensemble des visiteurs de votre site via le remarketing.

Ainsi, vous avez la possibilité, de toucher la même personne, qui est venu la veille sur votre site internet, sur Facebook et dans un état d’action différent.

publicité facebook

Je m’explique : Quand vous cherchez une paire de chaussure sur internet, vous tapez par exemple « Paire de basket Nike rouge« .

Vous êtes donc dans un processus actif. Vous êtes à la recherche de quelque chose.

Sur Facebook, vous ne cherchez RIEN. Vous regardez les photos de vos amis, de votre famille et les dernières vidéos humoristiques du web.

Vous êtes donc dans un état passif mais… ouvert à la distraction, en particulier si celle-ci correspond à une recherche que vous avez fait quelques jours auparavant, mais que vous n’avez pas conclu pour une raison X ou Y.

Cela m’amène à la dernière notion que je voulais aborder avec vous, celle des conversions indirectes. Si vous lancez une campagne publicitaire sur Facebook, c’est un KPI à prendre en compte obligatoirement.

Vous allez comprendre la réelle synergie qui existe entre tous vos leviers.

Ainsi, une personne qui a cliqué sur votre publicité Facebook n’a pas forcément acheté directement votre produit. Et c’est normal. Elle a eu besoin de réfléchir…

Puis, elle a fait des recherches sur Google concernant votre entreprise, souvent pour trouver des avis d’autres clients. Satisfaite de ce qu’elle a lu, elle a ensuite tapé le nom exact du produit qu’elle souhaitait et cliqué sur un lien payant (de votre campagne Adwords) pour finalement acheté chez vous.

Alors non, la conversion ne sera pas a attribuer directement à votre campagne publicitaire Facebook.

Et pourtant, elle aura contribué à faire connaître votre entreprise au tout début.

Voici un exemple (parmi tant d’autres) de schéma possible, issu du compte analytics d’un client :

chemin de conversion

On voit sur cette exemple, que la personne a, au début, effectué une recherche, et cliqué sur une annonce Adwords (Google / CPC), avant de retourner voir le site d’elle-même (Direct), puis cliqué de nouveau sur une annonce Adwords, vérifié les informations une dernière fois sur le site, vu une publicité Facebook (Facebook / CPC) avant de se décider à acheter, en allant directement sur le site.

N’est-ce pas un bel exemple de synergie entre plusieurs leviers webmarketing ?

J’espère maintenant vous avoir convaincu de l’intérêt des réseaux sociaux, dans votre stratégie webmarketing. Je comprends tout à fait que ça soit des leviers qui fassent peur, pour lesquels nous avons du mal à voir le retour sur investissement.

Mais retenez bien une chose : Chaque levier est complémentaire. Chaque levier a une valeur à ajoutée à apporter aux autres. Et c’est ensemble, que vous déclenchez une bonne synergie autour de votre site web pour augmenter votre R.O.I. (retour sur investissement).

Si cela vous semble trop compliqué, n’hésitez pas à nous contacter pour une formation réseaux sociaux.