Développer la rentabilité de son site web


Sur le web, vous allez trouver des articles pour améliorer votre référencement naturel, des articles pour faire du contenu qui sera partagé à droite à gauche, des articles pour rendre ses internautes fidèles… mais ça, un chef d’entreprise s’en moque un peu ! Toute personne travaillant sur le web ou ayant un site web ne souhaite qu’une chose : faire de son site un outil rentable.

On oublie souvent cette question de rentabilité quand on arrive sur le web. Pourtant, il est important de mesurer son retour sur investissement même sur Internet.

Rentabilité d'un site web

– Votre site web est-il rentable ? –

Comment mesurer cette rentabilité ?

De notre côté, nous travaillons avec des entreprises de secteurs divers et variés, des e-commerçants, des prestataires de service, des entreprises bien différentes… mais à chaque fois nous mettons les chiffres aux bons endroits pour connaître la rentabilité de nos clients via leur site web.

Prenons l’exemple d’un site comme l’Agence 404. Nous avons plusieurs sources de conversion : les contacts via formulaire, les téléchargements de catalogues pour nos formations, les demandes de conseils … nous avons estimé une valeur moyenne (Y) pour un formulaire rempli. Grâce à cette estimation, nous pouvons en déduire un coût d’acquisition à ne pas dépasser, au delà nous ne sommes plus rentable.

Derrière, il est pour nous beaucoup plus facile d’estimer si nos actions sont rentables ou non ! Prenons un exemple, si nous réalisons des campagnes AdWords et dépensons 200€ par mois. Si la valeur d’un contact (formulaire) est estimée à 10€, il faut alors réaliser 20 contacts pour que nos actions AdWords deviennent rentables. On pourrait refaire l’expérience avec nos actions sur le contenu, sur le linking, sur les réseaux sociaux…

Bien évidemment, pour mesurer ces prises de contacts, il est important d’avoir paramétré son compte Analytics et d’avoir ajouté les tags au bon endroit (formulaire, bouton, etc). Vous pouvez également essayer les Google Tag Manager expliqués par Ronan Chardonneau au dernier WebCampDay d’Angers.

Comment améliorer la rentabilité d’un site web ?

La rentabilité d’un site web passe évidemment par de nombreuses actions à mettre en place sur son site web mais également en dehors. Malheureusement, en tant que consultant nous n’avons pas 100% la main sur cette problématique de rentabilité. Si le produit d’un client n’est pas bon, il restera mauvais et nous pourrons faire venir des milliers de visiteurs sur le site, celui-ci ne sera malheureusement jamais acheté.

La première chose à faire est de définir les objectifs : je veux être contacté par email ? Dans ce cas je vais mettre en place un formulaire simple, efficace et visible qui incitera les internautes à me contacter. Je souhaite que les internautes me contacte ? C’est déjà plus difficile à tracker mais des solutions existes comme « Widget4Call » pour évaluer la rentabilité de son site web si les conversions sont des appels.

Sur certains sites web, les conversions sont tout simplement des clics sur les publicités mais ça aussi ça se mesure…

Une fois que cet objectif est défini, il faut réaliser un beau CTA : un joli formulaire, un bel encart pour le numéro de téléphone, une barre qui suit la navigation de l’internaute. Il suffit parfois de bien positionner un encart pour faire la différence. Testez, testez et re-testez : la solution n’arrivera pas du jour au lendemain et avant d’arriver à la recette miracle vous serez passé par différentes étapes : call to action noir, bleu, à gauche, en footer, en header, en sidebar… à vous de définir le meilleur CTA et l’emplacement qui vous apportera le plus de conversion. N’hésitez pas à vous faire accompagner sur l’ergonomie, parfois c’est tout bête et ça peut changer la vie !

Bouton de contact

– Un CTA ergonomique et agréable : toi aussi fait pareil sur ton site web ! –

N’oubliez pas qu’il faut un volume conséquent pour réaliser des tests valables. Il ne faut donc pas oublier de travailler : son référencement naturel, son référencement payant, les actions sur les médias sociaux… travaillez tous les vecteurs qui seraient susceptibles d’attirer du trafic qualifié sur votre site mais n’oubliez pas cette histoire de rentabilité.