Quels objectifs, quels KPIs pour vos réseaux sociaux ?


Si vous vous posez cette question vous êtes déjà en bon chemin. Chaque action sur le web doit avoir un objectif. Chaque objectif doit être mesurable. On parle souvent de KPIs (« Indicateurs Clé de Performance » dans la langue de Molière), ce sont ni plus ni moins que des statistiques nous permettant d’évaluer notre travail. Ces indicateurs sont primordiaux pour mesurer l’efficacité et la pertinence des actions que l’on mène. Bref, les KPIs nous permettent de savoir si l’on va bien dans la direction souhaitée et comment faire évoluer nos actions.

Des KPIs impliquent nécessairement une stratégie

Les réseaux sociaux ne sont pas des vecteurs webmarketing magiques, ils ont leurs forces et leurs faiblesses. Avant de vous lancer, prenez le temps d’analyser ce que vous souhaitez en faire et comment ces derniers entrent dans votre business plan web. Faites vous former si nécessaire et déterminer les réseaux sociaux les plus adaptés pour répondre à votre attente. N’oubliez pas de mettre en place votre planning de publication en fonction.

logos des réseaux sociaux

Bien choisir les réseaux sociaux à exploiter

Je reste persuadé qu’il est possible de tout faire sur les réseaux sociaux (dans la mesure du raisonnable, je vous vois venir), à condition d’adapter son discours, de définir des objectifs clairs et d’avoir un plan de bataille bien établi. On est bien d’accord que ça ne s’improvise pas…

Attention, ce n’est pas parce qu’il est possible de « tout y faire » que les réseaux sociaux sont forcément intéressants. Mesurez le potentiel que vous pouvez en tirer et définissez si le retour espéré mérite l’investissement nécessaire pour y arriver.

Comment déterminer ses KPIs ?

Pour les réseaux sociaux, le sujet fait couler beaucoup d’encre. On nous assure que le but d’une stratégie social média est d’avoir beaucoup de fans/followers. Alors que pas du tout, rien ne vaut le sacro-saint taux d’engagement. A moins qu’il ne faille jurer que par le reach (visibilité des publications)… Et pourquoi ne pas se focaliser sur les sources de notre trafic web ? Bref, on n’arrive pas à se mettre d’accord.

Et si personne n’était d’accord simplement parce que cela n’a aucun sens de l’être ? Pourquoi la page d’Oasis aurait les mêmes indicateurs de performance que la page QKconfiserie ?

nuage de mots clé

Bien choisir les indicateurs clé de performance (KPI)

Les réseaux sociaux n’ont pas d’objectifs prédéfinis. C’est à vous de déterminer ce que vous voulez en faire et, en fonction de ça, vous pourrez définir les indicateurs qui comptent réellement pour vous.

  • Vous souhaitez gagner en notoriété ? Regardez le reach et le nombre de mentions
  • Vous souhaitez gagner en image ? Regardez l’évolution de votre nombre de fans/followers
  • Vous souhaitez éviter la Google dépendance ? Regardez les sources du trafic entrant de votre site internet
  • Vous souhaitez faire évoluer vos offres commerciales ? Regardez les discussions générées
  • Vous souhaitez vendre ? Regardez les sources de vos conversions
  • Etc

Attention, ne vous inspirez pas trop d’un concurrent. Vous vendez/proposez peut être la même chose que lui mais chaque structure va aller chercher quelque chose de précis sur les réseaux sociaux. En fonction de sa problématique, en fonction de ses ressources, en fonction de son plan de développement…

One more thing

Etre sur les réseaux sociaux c’est faire du social média. Faire du social média c’est faire des sciences sociales sur des plateformes en constante mutation. Autant vous dire que rien n’est jamais acquis. Il y a de belles choses à faire à condition de les faire bien.

Capture d'écran de la page facebook Louis Castel : mémorial de Caen

Louis Castel : bel exemple de stratégie Facebook mise en place par le mémorial de Caen

Les retombés de votre community management sont, pour la plupart, mesurables mais comme toutes actions webmarketing / communication (et encore plus dans ce domaine là) les retombées indirectes ne doivent pas être négligées. Il n’est plus à prouver qu’un internaute que vous touchez par plusieurs canaux sera plus enclin à atteindre votre objectif. Dans ce schéma, les réseaux sociaux ont un rôle intéressant à jouer. Pour le coup c’est plus difficilement mesurable.