Comment optimiser et vendre plus avec Google Shopping ?


Si vous aussi, vous êtes en train de geler par cette froide journée de janvier, vous allez peut-être taper « chaussettes très chaudes » dans Google car vous avez décidé que ça suffit, vos pieds méritent de bonnes chaussettes d’hiver. Vous allez très probablement tomber sur le grand encart Google Shopping en première position et vous vous dites « tiens mais mes produits à moi, comment les mettre en valeur par rapport à tous les concurrents présents dans cet encart ? ». Quelques idées pour optimiser votre flux Google Shopping et générer plus de ventes.

encart google shopping

1/ Bien observer avant d’optimiser son flux pour Google Shopping

L’encart Google Shopping ressemble beaucoup à un linéaire de supermarché, on nous propose 6 produits dont on ne voit qu’une petite photo, le nom, le prix et la provenance (site). Mettez-vous à la place de votre cible qui vient de taper « chaussettes très chaudes » et qui grelotte devant son écran, comment allez-vous lui montrer que votre produit est le seul intéressant ? Comment allez-vous vous démarquer ?

Ici, Damart a choisi de montrer un lot de chaussettes pliées, La Ferme du Mohair a mis une photo d’un vrai pied chaussé, les autres ont choisi de mettre une image très simple du produit sur fond blanc. Quelle est celle qui vous donne le plus envie ? Pensez-y la prochaine fois que votre directrice marketing vous demandera un peu de budget pour faire un shooting photo de vos produits, cela vaut vraiment le coup !

Le second élément est le prix (parfois même le premier) sauf qu’ici, impossible de comparer ce qui est comparable sans plus d’information. Est-ce un lot à 9,99€ que Damart propose (sans doute pas), et a contrario quelle est cette paire de chaussettes à 33€ (aurait-elle des propriétés magiques ? Là d’accord !) ?

Vous l’aurez compris, plus que le prix, c’est le TITRE de votre produit qu’il faut optimiser dans Google Shopping ! Vu notre requête, un produit appelé « Paire de chaussettes très chaudes en promo » avec en dessous un prix correct attirerait certainement les clics.

2/ Optimiser le titre des produits dans un flux Google Shopping

Entreprendre ce travail de fond (chronophage si vous avez de nombreuses références) va vous permettre d’augmenter le TAUX DE CLIC de Google Shopping (ou CTR) de façon importante. Dans les tests que nous avons menés, cette optimisation entraîne jusqu’à 18% de clics en plus sur votre annonce Google Shopping, augmentant d’autant les chances de vendre. L’augmentation des ventes constatée allait d’ailleurs jusqu’à +6,2%.

1er conseil : Ajoutez des mots-clés recherchés par les internautes dans vos titres de produits. Ainsi l’internaute qui lit le titre voit bien qu’on répond précisément à sa problématique ! De plus, cela permet à Google de mieux comprendre et d’afficher plus souvent votre annonce.

2nd conseil : Soyez précis car, vous l’avez vu, l’internaute ne voit que la photo et le prix, alors autant lui dire ce qu’il achète pour ce prix et cette qualité.

3ème conseil : Seuls les 25 premiers caractères (espaces compris) sont visibles sur l’encart en première page de Google, mettez bien sûr les éléments les plus importants au début.

Astuce : il existe des outils pour réaliser ce travail de renommage plus facilement (utilisés par tous les grands sites de e-commerce), comme Godatafeed ou Camato.io par exemple.

3/ Et pour ceux qui vont dans Google Shopping ?

Certains internautes vont cliquer directement sur un produit et cela la mènera au site du vendeur. D’autres vont préférer avoir plus de choix et vont cliquer sur « Résultats sur Google Shopping pour chauss… » et arriver dans la plateforme Google Shopping.

A première vue, cela ressemble à la page catégorie d’un site e-commerce et vous notez qu’on a maintenant les titres complets, donc optimiser est toujours une bonne idée pour améliorer le CTR ici. Les images sont aussi plus grandes donc n’oubliez pas d’en choisir de belles là aussi.

Il y a également une section filtres à gauche pour trouver plus vite ce que l’on cherche. Si une grande part de votre business est générée par Google Shopping, cela vaut peut-être le coup de mettre la paire de chaussettes à 14,90€ pour être dans la première tranche de prix qui sera sans doute la plus utilisée (pensez comme l’internaute).

optimiser CTR google shopping

Sur cette page, si l’internaute clique sur un produit, il ne va pas directement sur le site du vendeur. Un encart s’ouvre avec tous les détails que Google a pu récupérer dans votre flux, une bonne raison de le remplir à 100% ! Dans notre exemple, on comprend pourquoi les chaussettes de La Ferme du Mohair ont été placées dans les 6 premiers produits présentés en page d’accueil : il y a exactement l’expression tapée dans la description « Chaussettes très chaudes ». Après, on n’explique pas ce qu’elles ont d’aussi spécial et l’internaute voit quand même ce prix élevé qui, en plus, comporte aussi des frais de port élevés  (mais 1 323 avis positifs, en revanche, ça ça doit être de la chaussette !).optimisation google shopping produits

Vous avez compris l’intérêt d’optimiser son flux de produits pour Google Adwords ? Contactez vite votre chef de projet 404 pour mettre en place ces actions et générer des ventes supplémentaires rapidement !