Et si on parlait SXO : l’union ultime du SEO et de l’UX ?


On vous parle très souvent de toutes les bonnes pratiques pour optimiser son référencement naturel (SEO) d’une part, et d’autres pour améliorer son taux de conversion grâce à une ergonomie basée sur l’expérience utilisateur (UX : User experience). Depuis un peu plus d’un an, le terme SXO ou Search Experience Optimization a fait son apparition pour traiter d’un sujet de plus en plus important : la façon de rechercher et de trouver une information sur Internet change. Et si les internautes cherchent différemment, on doit donc optimiser le site pour ces nouvelles façons de chercher.

Qu’est-ce qui a changé dans notre façon de rechercher sur Internet ?

Dans les années 2000, quand on arrivait sur Google, on savait qu’il fallait aller au plus simple. Vous vouliez partir en vacances en Floride, vous tapiez « vacances + Floride » ou « voyage + Floride ».

Aujourd’hui, vous pouvez toujours le faire mais vu le nombre de résultats et de pages web qui s’arrachent la première page, on a tendance à préciser sa recherche et on utilise 5 ou 6 mots dans les requêtes, ex : « partir une semaine en Floride pour 3 personnes ». On a également tendance à utiliser de plus en plus le langage naturel ou la recherche vocale avec les Siri et autres Cortana qui ont envahi smartphones et ordinateurs, ex : « trouve-moi un vol pour 3 personnes pour Miami le moins cher possible ».

evolution moteur de recherche

Evolution des fonctionnalités du moteur Google de 1997 à 2013

On voit bien que Google et les autres se sont grandement améliorés et vous proposent toutes sortes d’encarts pertinents (Google Map, Google Shopping, Wikipedia grâce au knowledge graph, etc.). Les moteurs de recherche se sont donc mis à la page et ne cesseront d’utiliser des algorithmes ou de l’intelligence artificielle toujours plus sophistiqués.

Le SXO n’est pas une révolution !

Adapter son site à de nouveaux comportements utilisateurs est loin d’être une révolution, c’est pourquoi ce terme SXO est peu important. Il est dans la droite lignée de tous les conseils que vous avez pu voir ici comme ailleurs incitant à créer des contenus riches et adaptés à la cible (stratégie de content marketing ou d’inbound marketing). En revanche, il est vrai que les critères UX comme la lisibilité, la richesse media entourant l’article, etc. seront de plus en plus des signaux positifs pour votre positionnement dans les moteurs.

schéma SXO

Alors comment faire de l’optimisation de l’expérience de recherche (SXO) ? En faisant ce que nous faisons depuis 2007 chez 404, en n’optimisant pas lourdement un site en truffant ses pages de mots-clés juste pour gratter une place dans le classement mais plutôt en incorporant des expressions-clés riches dans des contenus de qualité, pertinents et adaptés aux nouvelles recherches des internautes.

Un exemple concret ? Cet article a été rédigé de manière naturelle en essayant d’expliquer au mieux notre raisonnement aux internautes intéressés par le SEO, l’UX ou le SXO. Il contient naturellement des expressions-clés mais le plus important c’est ce qu’il raconte, non ? Et on a veillé à ce que le texte soit lisible, découpé en courts paragraphes, agrémenté d’images et même de cette courte vidéo pour comprendre le SXO en 1 min (malheureusement en anglais) :

Pour cela, il faut analyser et analyser encore le comportement des internautes : qu’est-ce qu’ils demandent à Cortana, quel langage ils utilisent sur les réseaux sociaux, forums, blogs, est-ce qu’ils cherchent en priorité des vidéos courtes pour comprendre un sujet comme celle ci-dessus, bien sûr est-ce qu’il cherche sur mobile et votre site est-il non seulement adapté mais offre-t-il des fonctionnalités mobiles spéciales, etc. Nous rédigerons bientôt un autre article pour approfondir le sujet du SXO.

Contactez-nous pour faire du SXO rentable et entreprendre ce travail de fond qui vous assurera une longueur d’avance !