N’ayez pas peur de Google Pingouin, agissez !


Google Pingouin est le nom donné à un algorithme du géant américain. Cet algorithme a pour but de pénaliser les webmasters utilisant des techniques spammy (techniques non recommandées par Google) pour obtenir des liens vers leur site web. Suivre les recommandations de Google restent très difficiles sur cet aspect même si cela n’est pas impossible.

Pour Google, la seule façon d’obtenir du lien doit être naturelle. Dans l’idéal de Google, vous allez créer un contenu intéressant et les autres webmasters vont naturellement faire des liens vers votre site web car vous êtes une source intéressante à citer… pas simple quand vous débutez votre activité et que vous êtes sur un marché de niche. Néanmoins, cette idée ne me déplait pas à 100% car elle m’amène à penser plusieurs choses mais nous y reviendrons dans la suite de cet article.

Google Pingouin 3.0

– J’arrive bientôt … tenez-vous prêt –

La prochaine version du Pingouin arrive : Google Pingouin 3.0

Il y a presque un an (le 4 octobre 2013), les webmasters faisaient face à la version 2.1 de Google Pingouin. Beaucoup de webmasters attendent donc la nouvelle version pour sortir de pénalité ou pour passer devant des concurrents qui seraient trop agressifs sur l’aspect linking. En ce qui me concerne, je n’attends rien de cette mise à jour. Nous connaissons les règles, nous connaissons les failles et nous devons nous prémunir avant que le Pingouin ne passe. Je vous invite également à faire de même plutôt que d’avoir à souffrir d’une pénalité.

John Mueller a récemment répondu dans un Hangout à la question « Pingouin 3.0 sera-t-il lancé en 2014 ? ».

Pour résumer rapidement, John Mueller explique dans de façon très évasive qu’une mise à jour devrait avoir lieu dans un futur proche raisonnable. On devrait donc avoir une mise à jour de Google Pingouin d’ici la fin de l’année. Surveillez donc vos actions de linking et nettoyez votre profil avant que l’algorithme ne fasse un ravage.

Comment se prémunir d’une sanction Google Pingouin

A mon avis, Google Pingouin est fortement lié à Google Panda. Pour les non connaisseurs, le Panda sanctionne les contenus de mauvaise qualité ou le manque de contenu. Pour éviter une sanction de la part de Google Pingouin, je conseille dans un premier temps, d’avoir un site irréprochable. Pourquoi Google sanctionnerait un site qui satisfait les utilisateurs et qui plaît à l’internaute ? A priori, c’est la demande première de Google : faire des sites qui répondent aux besoins des internautes !

Satisfaire l'utilisateur pour Google

– Il faut satisfaire TOUS les utilisateurs –

Pour cela, vous devrez vous assurer de plusieurs éléments :

  • Votre site est t-il techniquement bon (vitesse de chargement, correction des erreurs 404, modification des redirections 301 en interne, optimisation du crawl des robots…) ?
  • Votre site possède-t-il assez de contenus de qualité ? Est-ce que ce contenu est optimisé (balisage <hN>, balise title unique, meta description, image, vidéo…) ?
  • Votre site possède-t-il un blog ? C’est bien un blog, pensez-y ! Ça vous sera utile pour plein de chose et même pour le linking 😉
  • Avez-vous recours aux réseaux sociaux ? Je dis toujours que les réseaux sociaux sont une petite bulle protectrice pour son site web, à condition qu’ils soient bien utilisés (avec un bon CM) et que ça soit naturel encore une fois.
  • Faites-vous de la communication offline ? On pourrait en reparler mais le débat pourrait être long, un site web se construit à 360°, pensez à tout !

Le OnSite ne remplacera pas les actions OffSite

On parle de Google Pingouin et on parle donc de liens. Vous pouvez avoir le site le plus optimisé de la planète, si vous avez joué les aventuriers en dehors de votre site, vous serez pénalisé quoi qu’il arrive. Là aussi, beaucoup de choses sont à améliorer avant le passage de la bête :

  • Vous avez un réseau de sites ? Assurez-vous que celui-ci soit invisible aux yeux de Google. Si un humain peut le repérer, Google le fera très facilement (un article à lire au sujet d’une pénalité pour réseau de sites).
  • Vous disposez de liens footer depuis de nombreux sites ? Assurez-vous que ceux-ci soient légitimes aux yeux de Google (vous allez sûrement devoir en supprimer certains et modifier les autres). Vous pouvez relire un petit débat sympathique entre Twittos à ce sujet.
  • Vérifiez les ancres de vos liens. La majorité de vos liens doivent être réalisés sur des ancres de type « marque » ou « nom de domaine ».
  • Vérifier les pages de destination. La majorités de vos liens doivent pointer vers votre page d’accueil, puis vers des articles de blog, puis vers des pages profondes.
  • Vérifier le contenu des pages qui émettent un lien vers votre site. Assurez-vous que ce contenu soit aussi bon que sur votre site. Si ce n’est pas le cas, proposez aux webmasters d’améliorer ce contenu.
  • Vérifier la diversité et la provenance des liens : annuaires, communiqués de presse, blogs, forums, sites institutionnels, réseaux sociaux…
  • Faites attention aux sources qui font trop de lien vers votre site, c’est souvent négatif !
  • Les annuaires sont à éviter (sauf les bons) ! Créez un contenu unique avec un TITRE UNIQUE. Ne remplissez pas le champ disponible pour le Flux RSS (vous aurez une duplication des liens sur la même ancre sur tous les annuaires où vous serez aller vous inscrire). Posez absolument un lien sur la marque ou sur le nom de domaine. Évitez les ancres exactes sur les annuaires.
  • Sur les communiqués de presse, n’hésitez pas à ne pas faire de lien directement vers votre site mais effectuez plutôt un lien vers un très bon article de blog qui fait un lien vers votre site. Vous allez renforcer le poids de ce très bon lien !
  • Soyez intelligent et allez chercher du lien là où les autres ne le font pas !

Masquez vos liens

– Faites du lien mais faites le bien –

Si vous réalisez un travail sur votre site et sur votre profil de lien, vous serez sûrement protégés de la prochaine mise à jour de Google Pingouin. Après, c’est Google et personne ne connaît vraiment son algorithme, des surprises peuvent tomber d’ici là. Restez à jour et n’hésitez pas à venir discuter avec nous sur Twitter où nous échangeons régulièrement.