L’inexorable hausse des  »not provided »


C’est une nouvelle qui ne nous fait pas sourire, nous autres utilisateurs d’Analytics: la version 25 de Google Chrome passe elle aussi en protocole sécurisé pour tous les utilisateurs. Les navigateurs Firefox et Safari ayant déjà franchi le pas, la part des utilisateurs concernés devient non négligeable, et la recherche devient de plus en plus délicate à interpréter depuis les outils de web analytics.

Il n’y a pas si longtemps, seuls les utilisateurs des services Google qui étaient connectés à leur compte étaient concernés par la navigation sécurisée sur les outils de recherche. Aujourd’hui, même les internautes non connectés à ce service sont concernés par cette situation s’ils utilisent certains navigateurs, à savoir Firefox, Safari sur iOS6… et Chrome v.25.

Une situation qui semble vouée à empirer vu les efforts déployés par Google pour démocratiser la connexion à leur compte de ses utilisateurs.

Conséquence de tout cela: la part des requêtes inaccessibles dans les outils de web analytique augmente de façon significative.

Sous couvert de protéger la vie privée de ses utilisateurs, Google crypte de plus en plus de données issues du trafic naturel.

Le raccourci pour dire que Google pousse à utiliser AdWords pour obtenir ces informations est de plus en plus crédible. La stratégie de la firme de Mountain View va dans la droite ligne de sa lutte officieuse contre les SEO.

Affaire à suivre… sans aucun doute.

Not Provided en hausse 2013