Et si le SEO redevenait ce qu’il était avant…


Nous sommes le mardi 10 septembre 2002, aujourd’hui, nous allons évoquer une nouvelle pratique en plein essor sur le web, le SEO ou l’art de positionner un site dans les premiers résultats organiques d’un moteur de recherche. Depuis l’arrivée de Google, il y a maintenant 4 ans (1998), la manière de concevoir un site internet a bien changé. Tour d’horizon des conseils à suivre en matière de référencement naturel.

Screenshot du moteur de recherche Google en 1999Google en 1999, c’est ça !

Image : www.blogoscoped.com

Google fait la loi

En 2000, c’est l’apparition de la Google Toolbar et l’apparition du TBPR (ToolBar Page Rank). Vous savez cette petite barre verte qui donne un score de popularité à votre site. L’échelle est comprise de 0 à 10. Dix étant le Graal pour les référenceurs. L’apparition du PR a fait émerger un nouveau marché où des spécialistes (les référenceurs) proposent à des entreprises d’optimiser le Pagerank de leurs sites internet.

Septembre 2002, Google vient de faire une nouvelle mise à jour, la « 1st Documented Update ». Il est encore trop tôt pour savoir ce qui change au niveau de l’algorithme néanmoins, on observe quelque chose depuis 2000. La petite entreprise américaine (qui n’est plus très petite d’ailleurs) s’emploie à mettre à jour son algorithme de façon mensuelle. Pour ceux qui débarquent, dans le milieu du web, on appelle ça : « La Google Dance ».

Bon qu’on se le dise, Google, il est bien gentil, mais ce n’est pas lui qui va dicter sa loi. Il y a d’autres acteurs sur le marché des moteurs de recherche et ce n’est pas demain la veille que Google s’emparera de la première position. En 2002, les parts de marché des moteurs de recherche sont les suivantes :

  • Yahoo (environ 37% de parts de marché)
  • Google (environ 29% de parts de marché)
  • MSN (environ 15% de parts de marché)

Google est encore loin de s’imposer sur un marché en plein essor…

Astuces et conseils SEO

Des questions reviennent régulièrement chez nos lecteurs. Nous essaierons d’y répondre de la façon la plus exhaustive possible.

  • Combien de mots-clés dans la balise meta keywords ?
  • Quels séparateurs faut-ils mettre dans la balise meta keywords ? Une virgule, un espace ou une virgule plus un espace ?
  • Les mots-clés dans les commentaires sont-ils pris en compte par le moteur Google ?
  • Faut-il resoumettre son site régulièrement aux moteurs de recherche ?
  • Cette soumission doit-elle se faire de manière manuelle ou automatique ?
  • Certains annuaires sont difficiles d’accès, comment faire ?

Et oui, de nombreuses questions subsistent en matière de référencement. Nous allons donc revenir sur quelques points qui nous semblent importants d’évoquer avec vous. Il y a quelques années, avant le développement des moteurs de recherche, il suffisait pour un webmaster de soumettre les adresses de son site, les URL. Par la suite, des robots étaient envoyés pour que ces adresses soient indexées. Il y a seulement quelques années, les algorithmes s’intéressaient uniquement aux données qu’on leur soumettait. Puis un jour, Monsieur Google est arrivé avec ses grands sabots et a changé la donne. Il s’appuie sur différents facteurs à prendre en compte pour son référencement. Des facteurs on-site ce qui fait notamment référence à la densité des mots-clés. Des facteurs off-site, notamment la quantité des liens externes. Ces facteurs évoluent et certains commencent à prendre plus d’importance que d’autres, comme nous pouvons le voir dans ce graphique :

Graphique sur l'évolution des techniques de SEO de 1994 à 2012

Evolution du SEO On-site de 1994 à 2002 et prévisions surréalistes de 2003 à 2012

Image : www.indg.fr

Il faut ajouter également, qu’avec sa méthode innovante du Pagerank, Google a rendu plus pertinent les résultats de recherche sur le web. En conséquence, de plus en plus d’internautes délaissent les moteurs historiques tels que Lycos, Altavista, Hotbot. Un affichage innovant des résultats de recherche qui pourrait bien faire disparaître ces pionniers du web.

Reprenons maintenant sur nos conseils et astuces SEO et commençons par le texte. Il va s’en dire que les pages de votre site doivent contenir du texte et surtout des mots-clés. Plus votre article contiendra de mots clés liés à votre sujet, plus il y a de chance que les moteurs considèrent votre article comme pertinent. Enfin bon, il y a des rumeurs selon lesquelles Google souhaite prendre en considération l’Indice de densité des mots-clés pour améliorer la pertinence des pages.

Je m’insurge et je crie à l’hérésie !

Passons ensuite au méta keyword. Il ne faut pas oublier de remplir cette partie. N’hésitez pas à placer des termes à forte valeur ajoutée, sans lien direct avec votre site, pour générer du trafic. Lâchez-vous, ajouter autant de mots-clés que possible, 50, 100… Et oui, c’est la magie des méta balises dans les années 2000.

Autre point indispensable pour un bon référencement, travaillez votre spamdexing. Et oui, on est de grands enfants en matière de référencement, on joue à cache-cache. Dissimuler les mots-clés que vous jugerez utiles. Il y a différentes techniques pour y parvenir. Pensez à mettre les mots clés de la même couleur que le fond de la page (il fallait y penser). A cela, vous pouvez ajouter un peu de keyword stuffing. Il suffit pour cela de répéter plusieurs fois des mots-clés similaire sur une même page. Pour les plus aguerris parmi les webmasters, il y a le pagejacking. Il suffit de subtiliser les balises métas et le contenu d’un site bien positionné sur les moteurs pour les rajouter sur votre propre site internet. Google n’y verra que du feu. Pas d’inquiétude à avoir.

Travailler également sur la redondance de votre site. Ajouter les mots-clés importants un peu partout : le texte, le titre, la description, etc.

Enfin, parlons de popularité et de netlinking. Entre 1998 et 2002, les techniques ont un peu évolué. Achetez du lien, faites des échanges avec d’autres sites, créez-vous un réseau de site sans penser à l’adresse IP. C’est aussi le début du commentaire de spam et l’inscription dans DMOZ est indispensable pour ranker !

Historique du Linking

Technique de linking et évolution possible

Les annuaires sont une méthode très efficace pour grimper dans les résultats des moteurs de recherche. Inscrivez-vous sur tous les annuaires disponibles : les moches, les vieux, les gros, les petits… pour la description on s’enfiche un peu, du moment d’avoir un lien de qualité, c’est l’essentiel !

Voilà que mon site est en première position sur des mots clés concurrentiels… Ah, elles étaient belles les années 2000…