Indexation et exploration via le Google Webmastertools


Quand on est propriétaire d’un site web et que l’on s’intéresse au référencement, Google Webmastertools est un outil véritablement indispensable. Notre ami Victor Lerat vous a présenté il y a quelques mois les dernières mises à jour importantes de l’outil (ici). Aujourd’hui je me propose de vous délivrer quelques petites astuces supplémentaires…

Index Google

Dans la partie « Index Google », vous pouvez visualiser sous forme de graphique, le nombre de page indexées dans Google. Cette visualisation n’est autre que le résultat de la commande « site:www.monsite.com » dans la recherche Google. Pour faciliter votre référencement, le but du jeu est simple : avoir le même nombre de pages affichées dans ce graphique que de pages dans votre sitemap.xml ! Si vous constatez un écart important entre les deux nombres… c’est qu’il y a un loup quelque part (dans un sens comme dans l’autre). Voici quelques pistes de réflexion :

  • Votre site dispose de pages d’erreur non redirigées,
  • Votre sitemap.xml n’est pas actualisé,
  • Votre CMS génère des pages non redirigées, (ou des répertoires non réécrits)
  • Certaines fonctionnalités de votre site génèrent des pages avec des variables dans les urls et Google se charge de les indexer…

Exploration

Dans cette section, nous allons justement découvrir comment optimiser le dernier point cité au dessus. Si votre site propose, par exemple, des filtres ou des options d’affichages différents pour une même page, il se peut que l’url de vos pages change légèrement avec l’ajout d’un « paramètre ».

Exemple :

  •  http://www.monsite.com/?id_category=16

Quelques exemples de paramètres courants : « ? », « limit », « p », « cat »… Cela dépend essentiellement de la façon dont est développer votre site!

Si ces options sont pratiques pour l’internaute, elles peuvent potentiellement  constituer un frein à votre référencement. En effet, par défaut Google est capable d’explorer et donc d’indexer ce type de pages. Une question alors se pose : Quelle page doit-il favoriser dans ses résultats ? Ces pages doivent-elles être indexées ?

Pour vous aider à trancher, Google vous pose une question subsidiaire dans la section « paramètre d’URL »

Paramètre url gwt

Dans le cas le plus simple, le contenu de votre page ne sera pas affecté. Dans l’autre cas, vous devrez choisir. Rassurez-vous tout d’abord, dans le doute, mieux vaut éviter une bêtise et sélectionner l’option « laisser google décider » (ouf : c’est le réglage par défaut).

Si en revanche, vous connaissez la nature de ce paramètre, vous pouvez clairement indiquer à Google d’indexer ou ne pas indexer ces pages. Pratique si l’on cherche à optimiser l’exploration des robots…

Explorer comme Google

Pour terminer, intéressons-nous à la fonction « explorer comme Google ». Cette petite fonction n’a l’air de rien comme ça mais elle permet de solliciter directement Google pour une exploration.

Explorer comme google

Bien sûr, les robots de Google passent et repassent sur un site plusieurs fois par jour, mais après plusieurs tests, il apparaît que ce « crawl » est plus profond que les explorations quotidiennes.

Profitez-en donc :

  • En cas d’ajout massif de page,
  • En cas de refonte,
  • En cas de non-indexation d’une page,

Voilà pour mes petits conseils et astuces du jour :)

En guise de conclusion, que vous soyez néophyte ou grand chambellan du référencement, n’oubliez pas de jeter un œil régulièrement à votre Webmastertool !