Google vs Presse FR : conclusion


C’est une affaire de longue haleine qui s’est conclue vendredi dernier sous la supervision du gouvernement français. Le géant californien a décidé de concéder une somme de 60 millions d’euros pour la création d’un « fond de transition numérique » destiné à soutenir la presse papier dans son adaptation au modèle numérique.

Du coup, affaire conclue ? Rien n’est moins sûr. En effet, comme l’indique son nom, cette somme constitue une réserve servant à pallier une situation qui devrait être temporaire. Cependant, bien téméraires sont ceux qui prétendraient que la presse aura fini sa « transition » à l’issue de la consommation de ce fond.

Nous pouvons sans trop nous avancer nous dire que Google s’en sort très bien car l’idée du droit voisin initialement envisagé aurait probablement été beaucoup plus coûteux et certainement plus durable dans le temps. Google avait d’ailleurs annoncé que l’adoption de ce droit aura conduit à la disparition des sites de presse dans le moteur de recherche.

Reste à savoir si les acteurs de la presse française vont saisir l’occasion pour réellement entamer une transition efficace et adopter un modèle économique pérenne.


Le direct de la Présidence de la République par elysee