Comment mieux animer vos réseaux sociaux et engager votre communauté


Vous avez déjà démarré sur les réseaux sociaux, vous avez une page entreprise Facebook et même un compte Twitter. Mais votre nombre de fans ou d’abonnés stagne et vous voyez que vos publications sont peu très peu commentées et partagées. En effet, engager sa communauté sur les réseaux sociaux n’a rien d’évident alors découvrez 5 astuces pour motiver les socionautes !

1. Rédiger du contenu très ciblé, très intéressant ou très amusant

Oui, bien sûr, cette astuce est un peu facile mais elle est tellement peu utilisée sur certains comptes que nous étions obligés de la rappeler. En effet, il est très peu probable que vos fans et abonnés aient envie de tout savoir de la fabrication des lacets ou de la dernière assemblée générale des actionnaires. Comme dans toute stratégie webmarketing, commencez par imaginer vos avatars / vos cibles et leurs désirs :

  • Virginie, 24 ans, est à la fac et travaille le weekend chez MacDo, elle n’a pas le temps de faire de la déco et veut des astuces pour ranger plus vite son appartement de 15 m² avec son placard ridiculement petit.
  • Simon, 36 ans, est ingénieur et aime optimiser son espace de travail, il sera friand d’astuces et de produits pour ranger les câbles informatiques, trier son courrier, sans compter l’application « photographie tes post-its ! » qui devrait l’intéresser.
  • Samira, 29 ans, maman de 2 enfants jumeaux passe son temps à éviter de marcher sur un jouet, un sopalin à la main pour essuyer les bouches, tout ce qui lui facilite la vie est bienvenu, y compris les 5 hacks de produits Ikea que vous avez partagé sur votre compte.
  • Isabelle, 52 ans, déteste faire le ménage et sera intéressée par tout ce qui peut lui permettre d’y passer le moins de temps possible pour un résultat impeccable. Elle sera aussi sensible à certains sketchs se moquant des ménagères modèles.

publication-facebook-castorama

Vous avez compris l’idée, et n’oubliez pas que faire du community management, ça peut se faire à plusieurs dans vos équipes tant que vous avez fixé une ligne éditoriale et une charte réseaux sociaux claire !

2. Soignez vos titres et vos accroches

Petit test, lequel de ces titres vous donne le plus envie de lire l’article dont on a posté le lien sur Twitter ?

  • Comment boire un café savoureux dès le matin
  • Comme faire un délicieux café tous les matins
  • De quoi sont faits les délicieux cafés italiens ?
  • 5 astuces pour faire un excellent café

Les statistiques (source : Conductor) montrent que les titres les plus efficaces sont ceux qui contiennent un nombre (plutôt 3, 5 et 7 d’ailleurs). Il suffit de regarder des sites comme Demotivateur ou Buzzfeed pour s’en rendre compte : Les 10 façons de prendre une photo originale, les 3 secrets beauté de Miss Univers, etc. Si l’internaute n’accroche pas sur le titre, il zappera votre publication (à moins que l’image ne retienne son attention, d’ailleurs…).

demotivateur-publication-facebook

3. Des images, des images, encore des images

Oubliez les photos ternes et pixelisées prises avec votre portable dans l’entrepôt un jour où vous vous sentiez investi de la mission du community manager reporter du quotidien (on l’a toute ressentie celle-là). Oubliez aussi les images Fotolia et autres banques d’images ! Personne ne croit que tous les comptables ont des dents blanches, sourient toute la journée en regardant de magnifiques courbes graphiques qui montent et tapent devant des écrans éteints.

Pour attirer l’attention du socionaute dans ses fils d’actualité inondés de publications, sortez des sentiers battus. Pensez publicités anciennes pour parler d’un produit innovant, pensez GIFs animés et amusants en lien avec le sujet, pensez images tirées de films en décalage avec le sujet, bref faites-vous remarquer. Un bon titre et une bonne image restent la meilleure chance de succès d’une publication !

publication-twitter-laposte

4. Facebook Ads et Twitter Ads, des indispensables

Vous avez fait un effort particulier sur cet article de fond ou cette liste de perles entendues au bureau ? Vous avez un titre et une image béton ? Alors boostez cette publication en précisant bien la cible (localisation, âge, centres d’intérêt, etc.). Et doublez cette action d’une petite campagne de publicité Facebook ou Twitter dont l’objectif sera d’inciter à suivre votre page/compte. En effet, si les socionautes sont emballés par votre publication, ils seront plus enclins à vous suivre lorsqu’ils verront passer la publicité.

Malheureusement, la publicité sur les réseaux sociaux est le seul moyen d’acquérir une vraie visibilité car n’oubliez pas que l’algorithme qui gère les fils d’actualité ne laissent passer que peu de publications (cf. edgerank). Alors pensez à doter votre CM d’un petit budget publicitaire.

publication-facebook-lu

5. Engagez vraiment la conversation

Un community manager ne se contente pas de pousser les articles du blog et quelques liens trouvés lors de sa veille. Il doit avoir une personnalité, une façon de parler et surtout l’envie de communiquer. Alors posez des questions ! Créez des sondages ! Donnez votre avis sur l’actualité (en évitant toutefois la politique bien sûr), le dernier film que les collègues sont allés voir, la musique qui passe en ce moment dans l’entrepôt, lancez une boutade de temps en temps, bref faites vivre cette page !

Une fois la conversation engagée, vous pourrez alors repérer vos ambassadeurs : ces internautes qui vous suivent, aiment, commentent et partagent souvent vos publications. Le jour où vous avez besoin de donner un maximum d’écho à l’un de vos contenus, vous pourrez directement leur demander de partager ou de retweeter massivement. Qui sait, peut-être attirerez-vous aussi l’attention d’un influenceur qui repartagera votre dernière infographie à sa vaste communauté ?

publication-facebook-lu

Vous avez envie d’aller plus loin sur les réseaux sociaux ? Nous proposons une journée de formation développer et engager sa communauté sur les réseaux sociaux, un indispensable pour votre équipe !