CNIL européennes VS Google


Dans CNIL, il y a « Informatique » et « Liberté », deux mots qui ne symbolisent pas vraiment Google aux yeux de nombreux internautes (et institutions en tout genre).

Au-delà de ces considérations philosophiques, il y a derrière la CNIL des personnes qui n’apprécient guère la politique de confidentialité de la firme californienne, comme le confirme cet article d’Abondance.

Ainsi, des représentants des CNIL de 6 pays européens (France, Allemagne, Italie, Espagne, Royaume-Uni et Pays-Bas) ont pris la décision d’ouvrir une procédure de contrôle concernant le « dossier » Google.

On peut parler de dossier car Google avait déjà été sollicitée par ces organismes pour faire évoluer ses règles de confidentialité… en vain.

L’actualité des prochains mois risque donc d’être peu réjouissante pour le moteur de recherche le plus populaire à travers le monde.

Petite anecdote: la responsable de la vie privée chez Google a quitté la société récemment… Un métier difficile chez Big G ? 😉

Alma Whitten quitte Google