3 façon de gagner du temps dans ses actions web


Le web est loin d’être un eldorado, c’était peut-être le cas il y a quelques années mais la donne a aujourd’hui bien changé. Les marchés de niche sont plus difficiles à trouver que par le passé et la concurrence s’est accentuée sur de nombreuses thématiques. Il ne faut pas être avare d’effort pour espérer générer du business via le web, et posséder une vraie formation en webmarketing pour gagner en efficacité.

Notre métier nous confronte à un problème récurent, le manque de temps. C’est également le cas chez les clients que nous rencontrons jour après jour. Beaucoup d’entre eux doivent gérer leur entreprise, répondre aux demandes de partenariat, gérer les stocks pour les boutiques e-commerce et s’occuper de la communication de manière générale. Il ne reste plus beaucoup de temps pour des tâches pourtant essentielles dans le web comme :

  • La rédaction web
  • La gestion des réseaux sociaux
  • Le suivi et l’analyse de statistiques

Gagner du temps web

– Bien gérer son temps en entreprise et sur le web –

Gagner du temps sur la rédaction web

De loin, des actions comme le référencement naturel ou la gestion d’un compte AdWords peuvent faire peur. A l’inverse, on se dit souvent (et à tort) que la rédaction web est une tâche simple et qu’on y arrivera plus facilement. Vous vous trompez !

Rédiger sur le web en respectant les bonnes pratiques, c’est long et complexe ! Cet article n’a pas pour objectif de vous donner les bonnes pratiques sur la rédaction web mais plutôt que de vous offrir quelques conseils sur l’optimisation du temps.

Pour votre blog, par exemple, aviez-vous pensé à créer un planning éditorial sur plusieurs mois ? Posez-vous en amont pour réfléchir à de nombreux sujets que vous pourriez développer sur votre blog. Pensez aux marronniers, à l’actualité de votre secteur et à des sujets susceptibles d’être recherché par vos internautes. Ce planning éditorial peut et doit comprendre :

  • Le sujet de l’article
  • La date (celle du jour de rédaction et / ou de publication)
  • Les mots clés à cibler via cette article
  • Les pages à lier dans cette article (en option)
  • Le rédacteur (si vous êtes plusieurs à rédiger en interne)

En outre, commencez toujours par trouver des sources d’inspiration pour vos articles (sur le web ou sur des magazines papiers). Le jour J vous n’aurez pas à refouiller le web pour trouver de l’info à repartager.

Lorsque vous écrivez, pensez à écrire pour l’internaute dans un premier temps et rédiger de manière naturelle. Ensuite, vous pouvez repasser sur votre article en pensant à tous les éléments d’optimisations (balises sémantiques, mots-clés, balises <strong>, maillage interne, image et balise <alt>, balise <title> et meta description…).

L’automatisation des réseaux sociaux

Lorsque l’on aborde la gestion des réseaux sociaux en entreprise, la réponse la plus courante est la suivante : « On oublie les réseaux, on aura pas le temps de s’en occuper ». La réponse est recevable mais malheureusement elle ne fera pas avancer un business sur le web. Pour palier à ce manque de temps, on peut largement aider nos clients dans leurs actions quotidiennes sur les réseau sociaux.

La première chose à faire est de bien choisir ses réseaux sociaux et de ne pas s’étaler sur l’infinité de ces plateformes. Ensuite, des outils comme Sociallymap, Buffer ou Hootsuite vous feront gagner un temps fou. IFTTT est également un outil très puissant vous permettant d’automatiser certaines tâches. C’est un automate qui vous permet d’effectuer des actions de type « Si … Alors … ».

Exemple : Si mon flux RSS possède un nouvel article, alors ajoute le dernier billet dans mon fil d’articles à publier sur Buffer…

IFTTT

Ainsi, vous n’avez qu’à vous connecter à votre compte buffer et à cliquer sur  » Publier  » ! Magique n’est ce pas ?

C’est souvent la technique qui repousse les novices au départ sur ce type de plateformes. Profitez de nos formations en réseaux sociaux pour comprendre et maîtriser ces outils très puissant.

Le suivi et l’analyse de statistiques

L’analyse de statistiques reste primordiale pour ajuster vos actions web au quotidien et sur l’année.

Dans un premier temps, assurez-vous d’avoir bien paramétré votre compte Analytics et surtout vos conversions (formulaires de contact, tunnel de conversion pour les boutiques e-commerce, événements…). Là aussi, une formation peut-être intéressante pour vous faire gagner du temps (et de l’argent dans un second temps).

Pensez également à créer des rapports personnalisés pour suivre des points plus précis de votre compte (trafic sur Google image, trafic sur des pages identifiées et que vous souhaitez analyser en priorité…).

Vous pouvez aussi créer un tableau de bord et demander un envoi sur votre boite mail à des dates précises (par mois, par semaine…). Ce tableau de bord peut-être un élément intéressant à montrer à vos supérieurs. Evitez le surplus d’information et montrez les statistiques essentielles (trafic, pages vues, comportement de l’internaute, conversion…).

Dernière petite astuce, analysez toujours vos statistiques sur des périodes similaires (semaine par semaine par exemple). Vous aurez plus de facilité à identifier des éléments que auraient évolué (positivement ou négativement).

Service Analytics

 

Source image : http://alpha.wallhaven.cc/wallpaper/40543