E-commerce : 10 astuces pour optimiser une fiche produit


L’optimisation d’une fiche produit est une étape importante dans le fonctionnement d’un site e-commerce. En effet, cet élément est crucial pour la transformation d’un site e-commerce. Seulement voilà, lorsque l’on parle d’optimisations, il n’y a pas que le référencement qui importe, même s’il a une place importante. En effet, d’autres critères conditionnent le bon fonctionnement d’une fiche produit. Dans cet article, nous allons vous donner 10 conseils pour optimiser correctement les fiches produits de votre site e-commerce. Pour aller plus loin, vous pouvez vous former facilement au référencement naturel.

1. Réfléchir aux noms des catégories et aux URLs

Comme nous vous l’indiquions dans un précédent article, l’architecture web est la fondation de tout bon site internet. Pour construire celle-ci, il faut penser aux noms des différents répertoires de votre site internet : vos catégories. Effectivement, ces noms de catégories vont être importants pour le référencement mais également pour l’internaute puisque ce dernier doit pouvoir naviguer aisément sur votre catalogue. Une navigation fluide sur votre site lui permettra de voir une quantité de produits supérieures et ainsi d’augmenter en conséquence le panier moyen.

2. Optimiser la balise <Title>

Très souvent, cette étape arrive en tête des conseils de beaucoup de prestataires en référencement. Google accorde une importance toute particulière à cette balise qui doit être soignée sans être sur-optimisée. C’est cette balise title qui apparaît dans les résultats de recherche de Google (et autres moteurs) comme le montre l’image ci-dessous.

Voici quelques points à respecter concernant cette balise title :

  • Elle ne ne doit pas dépasser 70 caractères (espace compris)
  • Elle doit contenir l’expression clé principale de la page (sans répéter les mots clés)
  • Chaque balise title doit être unique

balise title

Autre point important, la balise méta description, qui apparaît sous la balise title dans les résultats de recherche, ne doit pas être laissée de côté. Un internaute qui comprend ce dont va parler votre page en quelques lignes va cliquer sur votre résultat. Dans le cas contraire, il va se rabattre sur un résultat qui sera peut-être le site de l’un de vos concurrents. Cette balise méta description ne doit pas dépasser 150 caractères (espaces compris).

3. Optimiser la balise <h1>

Les balises de type <Hn> (h1, h2…) sont elles aussi importantes pour le référencement de vos pages, en particulier la balise <h1>. Cette dernière doit être unique sur chaque page et être placée sur le titre au-dessus du contenu textuel (et surtout pas sur le logo !). Cette balise ne doit pas, idéalement, dépasser 70 caractères et surtout, il doit y en avoir une seule par page.

Compte tenu de son importance pour le référencement, la balise <h1> doit contenir le nom du produit qui va être présenté dans la fiche ouverte par l’internaute. Sur une page catégorie, la balise <h1> sera placée sur le titre de cette catégorie.

Dans le contenu de votre page produit, que nous évoquerons ultérieurement, il ne faut pas hésiter à insérer des balises <h2> pour structurer votre contenu en paragraphe.

4. Ne pas oublier le fil d’Ariane

Le fil d’Ariane (Breadcrumbs en anglais) constitue un élément ergonomique ayant pour but de faciliter la navigation des internautes. En effet, il permet à ce dernier de savoir où il se trouve sur le site internet. Par exemple, sur un site e-commerce, si vous arrivez sur la page d’accueil, que vous cliquez sur une catégorie appelée « Produits Normands » puis vous sélectionnez un produit nommé « Caramel d’Isigny », le fil d’Ariane ressemblera à ceci : Accueil > Produits Normands > Caramel d’Isigny.

Nous verrons plus tard dans cet article que le fil d’Ariane est également important pour le maillage interne de votre site internet. L’intérêt est donc doublé puisque ce fil d’Ariane aiguille l’internaute dans sa navigation et favorise le référencement.

5. Ne pas négliger le contenu

A la différence d’un magasin physique où le vendeur pourra savoir très vite ce que le client est venu chercher, vous devrez donner un maximum d’informations à l’internaute sur votre site (couleurs disponibles, tailles disponibles, référence du fournisseur, nombres de produit en stock…).

En plus de cela, il faudrait que le contenu de vos pages produits soit rédigé efficacement pour le web, c’est à dire qu’il doit contenir des mots importants qui peuvent être mis en évidence. Pour cela, vous pouvez utiliser la balise <strong> qui permet de mettre en exergue un mot clé ou une expression. Le contenu faisant parti de l’un des piliers du référencement, il ne faut pas le négliger et soigner la présentation de chaque produit en rédigeant bien évidemment un contenu unique sur chaque fiche produit (le contenu dupliqué étant pénalisé par les moteurs de recherche).

Une nouvelle fois, ce critère répond aux attentes des moteurs de recherche mais également à celles de l’internaute qui, si le contenu est de qualité, aura moins de questions et trouvera plus facilement ce qu’il cherche.

6. La mise à jour régulière du contenu

Bien souvent, nous vous conseillons d’ajouter du contenu « frais » sur les pages de votre site. Il peut s’avérer très difficile de modifier le contenu des fiches produits puisque les descriptions ne vont pas ou peu changer au fil du temps. Pour ce faire, n’hésitez pas à faire intervenir vos clients. Laissez leur la possibilité de proposer leur avis sur chacune de vos fiches produits.

Il faut en effet savoir que 70% des internautes consultent les avis sur un produit avant de l’acheter. Il faut donc inciter les acheteurs à laisser un avis en leur envoyant, par exemple, un mail quelques jours après leur achat. Cette stratégie s’avérera payante puisqu’elle rassurera les internautes en cas d’avis positif et favorisera votre référencement.

avis client e commerce

Exemple d’avis client sur le site « Amazon » pour une bande-dessinée

7. Le maillage interne pour tisser votre toile

Avoir une bonne architecture est une très bonne chose, la coupler avec du maillage interne est encore mieux. Le maillage interne, qui consiste à lier les pages de son site entre-elles, va vous permettre de tisser une toile dans votre architecture.

En effet, par défaut, et si l’architecture est propre, une fiche produit sera liée à une sous-catégorie qui sera elle-même liée à une catégorie. Dans ce cas-là, aucune fiche produit de la catégorie « A » n’est accessible à l’internaute s’il se trouve sur la catégorie « B ».

Pour combler ceci, nous vous conseillons d’ajouter une partie qui pourrait se nommer « produits similaires » ou encore « produits complémentaires » en bas de chacune de vos fiches produits.

produits similaires amazon

Sur Amazon, les internautes se voient proposer des produits similaires à celui consulté

Ce maillage interne favorisera donc l’importance de certaines pages aux yeux des moteurs de recherche et pourra vous permettre d’augmenter votre panier moyen en proposant des produits complémentaires aux internautes.

8. N’oubliez pas le social

Personne (ou presque) ne doute de l’intérêt des réseaux sociaux aujourd’hui. Bien évidemment, il faut définir une stratégie bien particulière en fonction de son activité pour communiquer sur ces derniers. Pour cela, il suffit de contacter des agences spécialisées dans la communication et la stratégie réseaux sociaux. Cependant, vous pouvez dans un premier temps utiliser les fameux boutons de partage sociaux (les plus connus étant Facebook, Twitter et Google +).

Le fait de donner la possibilité à l’internaute de partager une fiche produit va vous offrir une publicité non négligeable si ces partages sont nombreux et également attirer de potentiels acheteurs. En effet, il faut savoir qu’un utilisateur lambda des réseaux sociaux va être attiré par le partage d’un de ses amis.

9. Rassurez l’internaute

Nous l’avons vu il y a quelques instants, l’internaute veut être rassuré avant d’acheter votre produit et cela peut être réalisé grâce aux avis des autres clients mais pas seulement.

Il faut absolument mettre en avant les différents avantages de votre boutique en ligne que vos concurrents n’ont pas forcément. L’internaute peut se décider grâce à ce type d’informations :

  • les délais de livraison rapide
  • Peu ou pas de frais de port
  • Un suivi de commande accessible en ligne
  • Un paiement sécurisé
  • Un programme de fidélité
  • Une boutique 100% Made in France

10. L’ergonomie, la déco pour faire la différence

Une mauvaise ergonomie peut-être la source de nombreux échecs dans le processus de commande. Les internautes ont des habitudes de navigation qu’il ne faut pas négliger. De ce fait, sur une fiche produit, de nombreux critères sont à soigner.

Le « Rich Media », l’atout non négligeable

Les images représentent l’atout majeur de votre fiche produit. Très clairement, si votre fiche produit ne possède aucune image, l’internaute n’achètera pas. Il faut donc en mettre plusieurs pour que l’on puisse facilement se rendre compte des options possibles du produit.essai-lunettes

Le « Rich Media » désigne images, sons, métadonnées ou encore vidéos qui sont insérés au sein d’une fiche produit. Les grands sites de vente en ligne comme La Redoute ou Amazon utilisent eux-mêmes quelques fonctionnalités comme par exemple la vue 360° d’un produit ou des vidéos de présentation.

De plus en plus d’acteurs du e-commerce proposent des fonctionnalités à leurs internautes. Par exemple, le site www.lusinealunettes.com propose d’essayer ses lunettes en ligne avant de les acheter en se prenant directement en photo devant son ordinateur.

Un prix en évidence et un ajout au panier facile

Le prix, élément déterminant dans la décision de l’internaute, doit être mis en avant et se distinguer des autres éléments de la fiche produit (emplacement en haut de la fiche produit, couleur différente, taille de la police…).

Très souvent, nous vous parlons du fameux CTA (Call to Action, traduisez Appel à Action) qui doit indiquer à l’internaute ce qu’il doit faire sur la page. Sur une page produit, le CTA est évidemment le bouton d’ajout au panier. Ce dernier doit avoir un style particulier (le même sur chaque fiche produit) et doit ressortir par rapport aux autres éléments de la fiche. Un bouton d’ajout au panier mal placé causera la perte de nombreux acheteurs potentiels.

Bien évidemment, cette liste de 10 astuces est non exhaustive et de nombreux critères interfèrent dans le processus d’achat de l’internaute. En effet, la vitesse d’un site ou encore les différents moyens de paiements proposés peuvent, même si les critères présentés ci-dessus pour les fiches produits sont respectés, stopper l’internaute dans sa commande.